"En la Lucha" (2017)
Archival Pigment Print - 80 x 120 cm

...« Dans la lutte ». La lutte comme quotidien. La lutte comme moyen de survie. La lutte comme symbole de vie, d’optimisme. La lutte comme action et geste positif.

Dans les grands marchés de Bogotá, les « Coteros »,  hommes qui transportent les marchandises pour les clients grossistes et les commerçants du marché, font un véritable ballet de charge et de décharge de produits. Payés seulement au pourboire par les clients pour transporter des sacs entre 20 et 50 kilos. « La charge », en étant plus qu’une charge est vraiment un corps, un poids qui ne bouge pas et qui dans sa passivité devient un adversaire multiforme et difficile à saisir. 

Malgré la dureté de ce métier où les travailleurs peuvent avoir 30 ans d’expérience, il y a une camaraderie, un espoir et un dynamisme propre à la lutte.
Les travailleurs ont performé en lutte avec leur charge, pour le besoin de la construction de la performance photographique. Ce sont des gestes inutiles, qui ne sont pas propres à l’action de charger et de déplacer les marchandises, mais qui sont inspirés par des images de lutte et choisis en concertation avec les travailleurs.

La série est une exploration où l’espace de travail devient un espace théâtralisé grâce au dispositif photographique qui rend évident la mise en scène. Ce fut aussi en quelque sorte un spectacle car le public (clients, commerçants et collègues du performeur), est présent et observe la construction et la réalisation des images.